Various

Archives 2015

 

Summary:

Very latest doses of Braedale GOLDWYN sold in Switzerland- November 2015 : Swiss Agent Jamil Boukarabila Jaquemet still believes in a bright future with the very best bull of Holstein breed from the last decades

Suisse: Les cadres Dressage Elite et Relève pour 2016 sont constitués *

Convoqué moins de 24 heures à l'avance par la Fédération Suisse des Sports Equestres, notre média du sport hippique n'a bien entendu pas eu le temps de dépêcher un correspondant sur place (au Radisson Blu Hotel de l'aéroport de Zürich). Néanmoins, nous vous transmettons à la suite l'intégralité du communiqué de presse de la fédération suisse ainsi que le lien qu'il contient pour visionner la conférence de presse qui s'est donc tenue à Zürich, le 29 septembre 2015 *

Salon du Cheval d'El Jadida 2015: le compte à rebours est lancé, 13-18 octobre 2015
(External Link: www.h24info.ma)

Le fabricant d'aliments pour chevaux de sport SWISSFRITZ informe ses clients des suites qu'il a donné à la présence de substances d'origine végétale prohibées qui ont été retrouvées dans les analyses des chevaux de Steve Guerdat et d'Alessandra Bichsel. La Fédération Suisse des Sports Equestres retransmet la teneur de cette missive -Berne, mardi 8 septembre 2015 *

Le Docteur Charles Troillet, Président de la Fédération Suisse des Sports Equestres annonce la tenue d'une conférence de presse concernant les conséquences à tirer de la "contamination alimentaire" dans l'affaire "Guerdat-Bichsler". Lausanne (Suisse) - 3 septembre 2015 *

Laura Chaplin exposera cette année lors du Jumping International de Verbier du 14 au 23 août 2015 *

Le Tribunal de la Fédération Equestre Internationale (FEI) maintient les suspensions imposées aux chevaux de Steve Guerdat (Nino des Buissonnets et Nasa) ainsi qu’au cheval d’ Alessandra Bichsel (Charivari KG) …27.07.2015 *

Interview de la RTS (Radio Television Suisse Romande) de Charles Trolliet, Président de la Fédération Suisse des Sports Equestres, suite à la suspension du cavalier suisse de saut d'obstacles Steve Guerdat - 23 juillet 2015 (External Link: www.rts.ch)

Le champion olympique Steve Guerdat est suspendu pour dopage par la FEI - juillet 2015 *

Le dopage dans le monde hippique suisse à la Une de tous les journaux - juillet 2015 *

Mais qui donc a intérêt à mettre à pied Steve Guerdat ? - juillet 2015 *

La passion est aveugle et les hypocrites ont beau jeu  - juillet 2015 *

 

* = text in French language

 

 

Very latest doses of Braedale GOLDWYN sold in Switzerland- November 2015 : Swiss Agent Jamil Boukarabila Jaquemet still believes in a bright future with the very best bull of Holstein breed from the last decades


One of the most versatile, polyvalent, seasoned agents, courtiers, brokers on the international markets (renewable energies, property real estate, horse business in high competition range) has just signaled for the attention of the sector of quality dairy farms and Holstein bovine breeding being adjudged the very latest of frozen semen of the best bull in the world, during the last decades, of the Holstein breed.

In fact, Jamil Boukarabila Jaquemet, better known among swiss farming circles under his patronym « Jaquemet » took advantage of the godsend offered by the « SWISSGENETICS TOP SALE » which was held at Brunegg at the end of November 2015, to acquire the precious frozen straws of the Canadian bull Braedale GOLDWYN, who passed away already a few years ago. Braedale GOLDWYN with over 2000 daughters classed « Excellent » and « Grand Champions » on the most prestigious rings in Europe and across the Atlantic, is not likely to be dethroned in the next few years so much has he left an indelebile imprint on the genetics of the Holstein breed.

 

The agent Jamil Boukarabila Jaquemet (on the left) and the auctioneer Andreas Aebi (on the right) surround the former President of the Swiss Confederation, Ueli Maurer, during an auction at Langnau in November 2015.

(copyright: S. Zniber)

 

 

 

 

 

The famous bull of the Holstein breed Braedale GOLDWYN has fathered very numerous ring champions in the whole world and his sons succeed him in the hit parade of reproducers of the dairy cattle breed today.

(copyright: Patty Jones)

 

 

 

 

Suisse: Les cadres Dressage Elite et Relève pour 2016 sont constitués
 

Les Commissions de sélection de la discipline Dressage de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE ont désigné très tôt les membres qui feront partie des cadres en 2016. Désormais, l’actuel cadre Elite sera partagé entre un cadre Elite et un cadre Perspective. Ce dernier a été créé dans le but de former les paires cavalier-cheval talentueuses pour le cadre Elite. Par ailleurs, les cadres de la Relève Dressage ont également été constitués.

Après une analyse détaillée de la saison 2015, le directoire Dressage de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE a décidé de diviser l’actuel cadre Elite. On conserve un cadre Elite dont les critères de performances ont été légèrement renforcés. L’objectif de membres de ce cadre consiste comme jusqu’alors à disputer les championnats et les Prix des Nations. De plus, un nouveau cadre Dressage Perspective a été créé.

Ce dernier regroupera des cavalières et des cavaliers et leurs chevaux destinés, à moyen et à long terme, à accéder au cadre Elite. A cette occasion, l’actuel cadre M25+ (jusqu’à 27 ans) a également été adapté aux conditions internationales et à l’avenir, les cavaliers ayant dépassé la limite d’âge du cadre M25 pourront être sélectionnés pour le cadre Perspective.

Durant l’année olympique 2016, l’objectif de la saison des cavalières du cadre Elite consistera à stabiliser leurs résultats au-dessus de la marque des 70 %. Actuellement, quelques cavalières de l’élite tentent encore d’obtenir un ticket individuel pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio de Janeiro. Pour ce faire, elles ont jusqu’au début du mois de mars pour récolter des points pour le ranking olympique spécial lors de divers concours internationaux. Durant cette période, le cadre Perspective doit être constitué de manière à pouvoir former une bonne base pour le cadre Elite.

Les divers cadres nationaux de la relève de dressage ont été désignés par la Commission de sélection de la relève Dressage. Cette dernière est composée de représentants du Directoire Dressage FSSE, de représentants des cinq associations régionales ainsi que de la responsable des cadres relève.

Les listes ci-dessous regroupent toutes les cavalières et tous les cavaliers qui ont été pressentis par la Commission de sélection de la discipline Dressage pour faire partie d’un cadre (Elite/Perspective ou Relève) pour 2016 sous réserve de la signature de la convention des cadres.

 

Dressur Elite-Kader 2016 – Dressage Cadre Elite 2016
Kaderverantwortliche / Responsable du cadre:
Geneviève Pfister, genevieve_pfister@hotmail.com, 079 435 00 57

  • Anna-Mengia Aerne-Caliezi, Hombrechtikon ZH

  • Caroline Häcki-Rindlisbacher, Obfelden ZH

  • Antonella Joannou, Genève GE

  • Marcela Krinke Susmelj, Ebikon LU

  • Birgit Wientzek Pläge, Balm b. Günsberg SO

  • Dressur Perspektiv-Kader 2016 – Dressage Cadre Perspective 2016

 

Kaderverantwortliche / Responsable du cadre:
Geneviève Pfister, genevieve_pfister@hotmail.com, 079 435 00 57

  • Simona Aeberhard, Olten SO

  • Markus Graf, Dielsdorf ZH

  • Melanie Hofmann, Willadingen BE

  • Jessica Neuhauser, GER-München

  • Gilles Ngovan, Willadingen BE

  • Josephine Rosen, Kastanienbaum LU

  • Patricia Schärli, Grabs SG

  • Philine von Bremen, Locarno TI

  • Alexandra Zurbrügg, Biel-Benken BL

 

Dressur Kader U25 2016 – Dressage Cadre U25 2016
Kaderverantwortliche /Rresponsable du cadre:
Heidi Bemelmans, heidi.bemelmans@web.de, +49 172 216 20 73

  • Anthea Hartmann, Mühlethal AG

  • Andrina Suter, Dörflingen SH

  • Estelle Wettstein, Wermatswil ZH

 

Dressur Kader Junge Reiter 2016 – Dressage Cadre Jeunes Cavaliers 2016
Kaderverantwortliche / Responsable du cadre:
Heidi Bemelmans, heidi.bemelmans@web.de, +49 172 216 20 73

  • Sharon Höltschi, Steinmaur ZH

  • Estelle Wettstein, Wermatswil ZH

 

Dressur Kader Junioren 2016 – Dressage Cadre Juniors 2016
Kaderverantwortliche / Responsable du cadre:
Heidi Bemelmans, heidi.bemelmans@web.de, +49 172 216 20 73

  • Léonie Guerra, LIE-Schaan

  • Naomi Winnewisser, Wattwil SG

  • Elena Krattiger, Schmitten FR

  • Stephanie Hartmann, Kirchberg BE

  • Meilin Ngovan, Subingen SO (Children)

  • Ramona Schmid, Meinisberg BE

 

Dressur Kader Pony 2016 – Dressage Cadre Poney 2016
Kaderverantwortliche / Responsable du cadre:
Heidi Bemelmans, heidi.bemelmans@web.de, +49 172 216 20 73

  • Victoria Huet, Céligny GE

  • Renée Stadler, Grüningen ZH

  • Katarina Scheufele, Prangins VD

  • Nerine Niessen, Commugny VD

Convoqué moins de 24 heures à l'avance par la Fédération Suisse des Sports Equestres, notre média du sport hippique n'a bien entendu pas eu le temps de dépêcher un correspondant sur place (au Radisson Blu Hotel de l'aéroport de Zürich). Néanmoins, nous vous transmettons à la suite l'intégralité du communiqué de presse de la fédération suisse ainsi que le lien qu'il contient pour visionner la conférence de presse qui s'est donc tenue à Zürich, le 29 septembre 2015

Comme mentionné dans les accords juridiques avec la Fédération Équestres Internationale FEI publiés aujourd’hui, les cavaliers de saut d’obstacles suisses Steve Guerdat et Alessandra Bichsel ont été reconnus innocents de tout comportement fautif ou négligence dans les procédures antidopage ouvertes contre eux. Sur la base des preuves concluantes et détaillées fournies par Steve Guerdat, la FEI a reconnu, comme cela avait été soupçonné dès le début, la contamination alimentaire due à des graines de pavot somnifère comme étant à l’origine des contrôles anti-dopage positifs des trois chevaux concernés. La FEI confirme également dans ces accords, approuvés indépendamment par ses propres instances ainsi que par le Tribunal de la FEI, qu’il n’existe aucune preuve d’un comportement fautif de la part des cavaliers. Les procédures sont ainsi closes. Steve Guerdat et son team, tout comme Alessandra Bichsel et la Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE, réagissent avec soulagement à cette décision, mais évoquent également le potentiel d’améliorations des lignes directrices et des procédures.

«Nous sommes très heureux que la décision du tribunal de la FEI confirme que les échantillons positifs prélevés chez les trois chevaux concernés sont dus de toute évidence à une contamination alimentaire. Ainsi, nos deux athlètes, Steve Guerdat et Alessandra Bichsel, ne sont pas fautifs et n’ont pas non plus commis d’erreur, étant donné qu’ils n’ont pas ‹dopés› leurs chevaux», déclare Charles Trolliet, Président de la Fédération Suisse des Sports Équestres. «Pour le monde des sports équestres, la FEI et les associations nationales, ainsi que pour la branche de l’alimentation animale, il s’agit à présent de tirer les leçons de cette désagréable affaire et de prendre les mesures nécessaires».

Steve Guerdat réagit: «Je suis ravi d'avoir été complètement réhabilité et lavé par la FEI et le Tribunal de la FEI de tout soupçon de dopage. Je suis heureux et satisfait que les preuves que j’ai apportées au dossier confirment en tous points que les circonstances de la contamination alimentaire étaient exceptionnelles et que nous cavaliers, avons agi en tout temps de manière très professionnelle et diligente, sans aucune négligence ou de manière intentionnelle. Pour moi, le bien-être de mes chevaux est la priorité absolue dans mon travail au quotidien en tant que détenteur de chevaux et de cavalier de saut d’obstacles. La décision des juges est extrêmement importante pour moi, cela signifie que mes chevaux et moi pouvons enfin à nouveau concentrer toute notre énergie sur les aspects purement sportifs ».

« Nous, cavaliers de saut d’obstacles, avons des devoirs de diligence à remplir dans la lutte antidopage, pour le bien-être des animaux et dans notre propre intérêt et celui des sports équestres. Je suis tout à fait d’accord avec la ligne de la FEI dans la lutte antidopage et je me suis toujours prononcé clairement en sa faveur en tant que sportif et détenteur de chevaux. Cependant, il apparait évident aujourd’hui que les personnes responsables devront réfléchir à la manière d’optimiser la procédure et les lignes directrices valables actuellement afin qu’à l’avenir un soupçon non prouvé de faute du cavalier, comme dans mon cas, soit traité de manière approfondie avant que des accusations injustifiées - avec les conséquences pour la réputation de la personne concernée qu’elles engendrent - ne soient rendues publiques.»

 

Programme
Accueil
Commentaires et réactions sur la décision du tribunal de la FEI de :

  • Steve Guerdat, cavalier de saut d’obstacles suisse, champion olympique 2012 et vainqueur de la Coupe du monde 2015

  • Dr. Charles Trolliet, Président Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

  • Prof. Dr. méd. vét. Anton Fürst, Président Commission vétérinaire de la FSSE

Séance de questions (la FEI sera représentée par Mikael Rentsch, FEI Legal Director)
Il sera possible de réaliser des interviews individuelles à la suite des questions réponses.
La conférence de presse peut aussi être suivie en direct sur internet le 29 septembre 2015: http://www.steveguerdat.com/live (possibilité de télécharger la vidéo en format HD à la fin de la conférence de presse pour les médias non présents)

Le fabricant d'aliments pour chevaux de sport SWISSFRITZ informe ses clients des suites qu'il a donné à la présence de substances d'origine végétale prohibées qui ont été retrouvées dans les analyses des chevaux de Steve Guerdat et d'Alessandra Bichsel. La Fédération Suisse des Sports Equestres retransmet la teneur de cette missive - Berne, mardi 8 septembre 2015


Le fabricant d‘aliments Swissfritz a informé ses clients ainsi que la Fédération Suisse des Sports Equestres que l’aliment incriminé avait été contaminé par une matière première contenant des graines de pavot et provenant d’un sous-traitant. Cet aliment avait manifestement conduit à un résultat positif lors du contrôle antidopage de trois chevaux.

Selon Swissfriz, la source de contamination a pu être trouvée et éliminée grâce à des analyses et de tests très poussés. Par ailleurs, les contrôles interne de la qualité des aliments ont été renforcés et améliorés.

Swissfritz est donc heureux de pouvoir annoncer qu’il est dès maintenant possible de nourrir sans aucune hésitation les chevaux de sport avec ses aliments.

Lire la lettre pour les clients de Swissfritz

Le Docteur Charles Troillet, Président de la Fédération Suisse des Sports Equestres annonce la tenue d'une conférence de presse concernant les conséquences à tirer de la "contamination alimentaire" dans l'affaire "Guerdat-Bichsler". Lausanne (Suisse) -3 septembre 2015


Dans un entretien téléphonique avec les autorités hippiques, notre consultant Jamil Boukarabila a pu apprendre cet après-midi la tenue probable d'une conférence de presse vers la mi-septembre ou en tous cas dans la deuxième partie du mois de septembre, afin d'expliquer aux médias et au public les conclusions tirées de cette affaire qui a fait couler beaucoup d'encre mais qui pourrait finalement bien être qu'une montagne accouchant d'une souris.

En effet, des commentaires reccueillis jusqu'ici de la bouche de nombreux acteurs du milieu hippique, qu'ils soient vétérinaires ou observateurs éclairés, il semblerait bien qu'il s'agisse d'une contamination d'origine purement végétale, avec des substances qui ont déjà été retrouvées dans des analyses lors de précédents contrôles sportifs notamment en Grande-Bretagne il y a plus d'une année. La bonne foi des cavaliers d'abord incriminés, Steve Guerdat et Alessandra Bichsel ne serait donc nullement en cause. Il n'en demeure pas moins que les gains et les performances de leurs chevaux se verront peut-être amputés de tout ou partie des acquis de cette saison 2015.

Quoi qu'il en soit, la tenue de cette conférence de presse devrait permettre au grand public d'en apprendre davantage, les méthodes d'investigations étant un sujet qui intéresse tout particulièrement à l'heure où la problématique du dopage dans le sport fait régulièrement la Une et les gros titres de tous les médias. Horses of the World tient bien sûr à participer de son mieux à ce que la transparence la plus absolue soit faite dans la lutte contre le dopage qu'entreprennent les autorités sportives concernées, sur le plan national comme sur le plan international.

La bonne volonté de la Fédération Suisse des Sports Equestres et de son président le Dr. Charles Troillet en matière de lutte contre le dopage ne fait aucun doute pour nous jusqu'ici. Nous nous tiendrons donc à leur entière disposition pour informer régulièrement nos lecteurs des mesures prises pour veiller à l'éthique du sport hippique et au bien-être des chevaux, dans quelque discipline que ce soit. Aujourd'hui déjà, nous avons pu apprécier des informations parues sur le site de la Fédération Suisse, comme celles que vous pourrez retrouver par ce lien: http://www.fnch.ch/fr/Service/Anti-dopage/Chevaux/Chevaux-Medications-dopage.html

Laura Chaplin exposera cette année lors du Jumping International de Verbier du 14 au 23 août 2015


 

Le Jumping International de Vebier accueillera cette année du 14 au 23 août prochain quelques-uns des meilleurs cavaliers internationaux avec notamment la présence exceptionnelle d'Eric Lamaze, champion olympique. L'entrée est gratuite.

Le concours aura également la chance d'exposer les œuvres d'une jeune artiste très talentueuse en la personne de Madame Laura Chaplin. Un vernissage aura lieu le samedi 15 août dès 16h00.

Laura Chaplin est une grande passionnée de chevaux et une très bonne cavalière aussi. Nombre de ses oeuvres reprennent avec bonheur le thème de la plus Noble Conquête de l'homme. Les personnes intéressées par les oeuvres de Laura Chaplin peuvent s'adresser directement à l'artiste dont les coordonnées sont ci-dessous:

tel: +41 79 242 75 65

www.laurachaplin.com

Le Tribunal de la Fédération Equestre Internationale (FEI) maintient les suspensions imposées aux chevaux de Steve Guerdat (Nino des Buissonnets et Nasa) ainsi qu’au cheval d’ Alessandra Bichsel (Charivari KG) …27.07.2015


… mais il lève les suspensions des deux cavaliers qui pourront monter en compétition jusqu’à ce que la justice sportive puisse instruire et délibérer sur ce cas de dopage présumé. Le Tribunal admet cependant « que des preuves scientifiques présentées par les personnes responsables (les athlètes) suggèrent avec vraisemblance qu’on ait affaire à une contamination alimentaire ».

Dans son communiqué publié le 27 juillet 2015, le Tribunal de la plus haute instance du sport équestre international insiste sur le fait que les décisions de ce jour ne concernent que la levée des suspensions provisoires, et que les décisions concernant ces cas seront prononcées ultérieurement.

 

Que faut-il vraiment comprendre par « contamination alimentaire » ?

Voici une notion assez ambigüe dans ce cas de justice sportive qui nous intéresse actuellement, puisqu’on pourrait aussi bien entendre dans un cas de contamination alimentaire que des substances prohibées soient parvenues dans l’organisme des athlètes (chevaux) de façon totalement fortuites, ou alors, au contraire, que cela ait été le fruit d’une stratégie visant soit à améliorer la performance de l’athlète (cheval) soit plutôt à diminuer cet athlète. Dans ce deuxième cas, il s’agit de dol particulièrement répréhensible, n’est-ce pas ?

Imaginons, dans un scénario purement fictif, que la plupart des parties prenantes à cette affaire de dopage (doping) ou de contamination alimentaire aient intérêt à conclure à une incidence fortuite du type : par hasard ces substances prohibées étaient présentes dans un aliment que trois chevaux provenant de deux écuries différentes ont tous ingurgité. Il n’y a donc pas de coupable avéré. Circulez, il ne sait rien passé !!

Par contre, puisque le Fédération Equestre Internationale est une Institution Hautement reconnue dans le monde pour son intégrité au-dessus de tout soupçon, et qu’il ne fait nul doute que les membres honorables du Tribunal de la FEI auront tous à cœur de diligenter une enquête la plus exhaustive possible sur ce cas de désormais présumée « contamination alimentaire », et ce afin de déterminer laquelle des hypothèse est la plus plausible :

a) un aliment destiné aux chevaux de compétition (de toutes les écuries participant aux épreuves de La Baule 2015 CSIO5*- ou seulement des deux écuries incriminées ?) a été souillé malencontreusement et fortuitement. Il faudra alors absolument déterminer à quel stade d’un processus déterminé (distribution, transport, emballage, confection, élaboration, récolte des matières premières, etc…) lesdites substances sont parvenues jusqu’à la bouche des athlètes (chevaux). Et déterminer aussi pourquoi seuls ces trois chevaux ont été touchés par cette contamination.

b) un aliment destiné aux chevaux de compétition a été volontairement manipulé de telle façon à ce que les athlètes (chevaux) ingurgitent des substances prohibées et soient par la suite contrôlés par les services de l’anti-doping (contrôle anti-dopage). Dans ce cas-là, ce sont les entraîneurs et/ou cavaliers des chevaux en question qui sont directement responsables lors d’analyses positives à des substances prohibées. A moins bien entendu qu’on ne puisse confondre des criminels étrangers à l’écurie des chevaux testés positifs. Et déterminer aussi comment et pourquoi ils savaient que ces chevaux allaient faire l’objet d’un contrôle anti-doping poussé un certain temps après l’ingestion des substances prohibées.

c) par cupidité les parties prenantes de l’entourage de chacun des chevaux incriminés est responsable de la présence des substances retrouvées dans leur organisme. Comment déterminer avec précision d’ailleurs par quelle voie ces substances ont été administrées ? Par voie parentérale ou par voie orale ? De toutes façons, de tels agissements ne seraient pas moins condamnables qu’ils soient le fait d’une manipulation destinée à une administration par la bouche plutôt que par seringue ou perfusion. Donc par injection de substances prohibées ou par contamination alimentaire.

…nul doute que les plus Hautes Instances du sport équestre dans le monde sauront nous livrer des explications qui serviront à faire avancer réellement le sport toutes disciplines confondues dans la bonne direction, dans la direction de ce moins douloureux ailleurs où les amoureux d’un sport propre et humain, et où les vrais amoureux des chevaux seront les seuls gagnants.

Suite au prochain épisode…comme on le dit souvent.

Le champion olympique Steve Guerdat est suspendu pour dopage par la FEI - juillet 2015


Steve Guerdat a fait la Une de toute la presse
suisse ce mercredi 22 juillet 2015, bien malgré lui !!

 

La Fédération Equestre Internationale vient de publier sur son site un texte pour annoncer la suspension provisoire du champion olympique suisse Steve Guerdat pour dopage supposé de deux de ses chevaux. Les échantillons positifs ont été prélevés lors du concours de saut de La Baule au mois de mai 2015.
Les chevaux positifs du cavalier jurassien sont Nino des Buissonnets et Nasa. Mais la jeune cavalière suisse Alessandra Bichsel se voit aussi associée à un cas de dopage supposé, car son cheval Charivari KG a lui aussi fait l'objet d'un prélèvement positif.

 

 

Voici le lien vers le communiqué de la Fédération Equestre Internationale (texte en anglais):
http://www.fei.org/news/three-swiss-jumping-horses-test-positive-prohibited-substances

 

Le dopage dans le monde hippique suisse à la Une de tous les journaux - juillet 2015



Steve Guerdat et Nino des Buissonnets dans de
beaux draps depuis un contrôle anti-dopage

 

En ce mercredi matin 25 juillet 2015, le peuple suisse a eu la surprise de trouver à la Une de (presque) tous ses quotidiens un nouveau scandale de dopage sportif, mais cette fois touchant l'un des personnages les plus médiatisés du petit monde hippique helvétique: le cavalier champion olympique Steve Guerdat. Un prélèvement lors de Concours de saut d'obstacles à La Baule au mois de mai de cette année aurait donné "positif" à deux substances prohibées: la codéine et l'oripavine.
A ce stade, impossible de dire si la suspension encore provisoire va se transformer en une suspension pour une (longue) période déterminée qui aurait de lourdes conséquences pour le cavalier, mais aussi pour ses sponsors et les propriétaires lui ayant confié leurs chevaux.

 

Mais qui donc a intérêt à mettre à pied Steve Guerdat ? - juillet 2015



Steve Guerdat est-il la victime de gros enjeux financiers ?

 

Dans les milieux initiés, une série de questions étaient sur toutes les lèvres ce matin:

-mais qui donc a intérêt à nuire à la carrière du cavalier Steve Guerdat ?

-Pour quelles raisons Steve Guerdat a-t-il fait l'objet d'un prélèvement positif a des substances d'intérêt plutôt apparemment "secondaire" en matière de dopage efficace ?

-Ces substances proviennent-elles peut-être d'un aliment concentré qui est donné aux chevaux de concours? Si oui, est-ce que le cheval de la cavalière Alessandra Bichsel (qui a lui aussi donné un résultat positif au prélèvement) a-t-il mangé le même aliment que Nino des Buissonnets et que Nasa ?

S'il est avéré que ces substances sont attribuées à une présence illicite dans un aliment connu commercialisé et distribué dans les écuries de chevaux de compétition, il sera très intéressant d'apprendre de quelle société cet aliment provient. Et il conviendra alors de chercher un délateur parmi les concurrents de cette même société pour expliquer une grande partie de cette affaire.

La passion est aveugle et les hypocrites ont beau jeu  - juillet 2015

 

Quoi qu'il en soit, et à moins que de cette ennième affaire de dopage sportif ne sortent des vérités décisives de la bouche de personnes autorisées (vétérinaires, entraîneurs, athlètes-cavaliers) et dans l'attente que l'on ne donne la parole aux principaux intéressés: les chevaux eux-mêmes, il n'y a que peu d'espoir que les règles ne changent. Et comme un entraîneur de très haut niveau international nous le confiait il y a plus de 10 ans déjà: "aujourd'hui la seule règle pour gagner c'est de t'assurer que ton cheval est dopé correctement avec les meilleurs produits disponibles sur le marché, et que personne n'approche ce cheval pour le contaminer avec des substances décelables aux contrôles anti-doping".
A en croire les très nombreux internautes qui ont commenté l'actualité hippique suisse de ce 22 juillet 2015, presque plus personne n'est dupe dans la population, sauf les quelques passionnés qui refusent encore de croire en l'évidence, et qui prônent un monde de sportifs incorruptibles, surtout si ceux-ci sont leurs vedettes préférées. Or dans un contexte où on n'a pas encore vraiment déclaré la guerre totale aux pratiques malhonnêtes dans le monde du sport en général et du sport hippique en particulier, les hypocrites ont beau jeu, qu'ils soient opérateurs du secteur à n'importe quel niveau, ou qu'ils ne soient directement intéressés qu'aux enjeux énormes qui se quantifient aujourd'hui en milliards dans le monde du sport. Ah... pauvre Coubertin !!...qui d'ailleurs aimait tant la Suisse.

 

Copyright © 2002 / 2015 - Horse sof the World - All right reserved